Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Home / Uncategorized / Voici les conséquences quand on fume du cannabis quatre jours ou plus par semaine !

Voici les conséquences quand on fume du cannabis quatre jours ou plus par semaine !

Partages

Une étude américaine, menée main dans la main par l’University of California et Duke University, a révélé que plus une personne fume de cannabis, plus elle a de « chances » de mal gagner sa vie et d’avoir des relations compliquées. Jusque-là, peu de surprises. Mais c’est la première fois que la science confirme cette hypothèse, de façon incontestable.

stats-penis-homme-2

@hulkshare

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs des deux écoles ont suivi des enfants de leur naissance, jusqu’à leurs 38 ans. Ceux qui fument du cannabis quatre jours (ou plus) par semaine sur plusieurs années finissent dans une classe sociale inférieure à celle de leurs parents ! Et pour cause, la recherche a démontré qu’en général, ces fumeurs réguliers gagnent moins d’argent, sont moins qualifiés et ont un travail moins prestigieux que les autres. En ce qui concerne les problèmes financiers et relationnels, ils sontprésents chez l’immense majorité des fumeurs, et empirent au fur et à mesure que la consommation de drogue progresse, au fil des années.

L’étude, pilotée par Magdalena Cerda pour University of California et par Avshalom Caspi et Terrie Moffit pour Duke University, a été publiée dans la très sérieuse revue scientifique Clinical Psychological. Et au total, ce sont 947 participants qui ont collaboré avec les chercheurs.

@tumblrweds

« Notre recherche n’est pas orientée politiquement. Elle n’est ni pour ni contre la légalisation du cannabis. Nous n’avons fait que prouver que la consommation importante était forcément néfaste sur le long terme. Cette dernière engage la plupart du temps à des problèmes privés d’ordre relationnel avec l’entourage ou financier, mais aussi professionnel avec la perte de l’emploi. Chez les consommateurs réguliers, le cannabis déclencheun isolement social » résume Magdalena Cerda.

Et toutes ces conséquences ne varient jamais, ou très rarement. Même pour les fumeurs qui n’ont jamais eu de problème avec la justice, les points négatifs sont identiques. Preuve que ces réactions ne sont pas liées à une quelconque peine ni à un sentiment de culpabilité, mais directement à la grande consommation de marijuana.

De plus, lors de cette étude, une comparaison a été faite entre des personnes dépendantes à l’alcool et au cannabis, et d’autres « seulement » au cannabis. Résultat : bien qu’un déclin important soit aussi constaté dans la vie de celles accros à l’alcool et à la drogue, il s’avère que celles qui ne font que fumer ont plus de problèmes d’argent. « La marijuana est peut-être moins dangereuse pour l’organisme, mais pas pour vos finances » conclut Terrie Moffit.

Ça fait réfléchir, n’est-ce pas ? Partager en grand nombre cet article !

Partages
Partages